Foire Aux Questions

 

  • Faut-il avoir une prescription médicale pour aller chez l'ostéopathe ?

Non, ce n'est pas nécessaire. L’ostéopathe est habilité à recevoir directement le patient sans prescription médicale préalable. Il fait son propre diagnostic ostéopathique et décide lui-même des stratégies thérapeutiques à mettre en œuvre pour le bien de son patient.

  • Comment se déroule un consultation en ostéopathie ?

Une consultation dure environ 45 minutes et se déroule en 3 phases :

- L'anamnèse : c'est une phase de discussion où le praticien va vous poser des questions par rapport à votre motif de consultation mais aussi sur vos antécédents médicaux, chirurgicaux, traumatiques et psychiques.

- Les tests ostéopathiques : avec ses mains, le thérapeute teste le patient des pieds jusqu'au crâne en passant par l'abdomen et le thorax. Il établit alors le diagnostic ostéopathique, basé sur l'anamnèse, l'observation et surtout sur les tests de mobilité qu'il vient de réaliser. 

- Le traitement ostéopathique : chaque individu est unique, il en est de même pour le traitement. L'ostéopathe choisit dans son panel thérapeutique la technique la plus confortable et la plus appropriée pour son patient, en fonction de son âge et de sa morphologie.

 

Après le traitement, le corps va s'adapter en intégrant toutes ces nouvelles informations. Il peut alors apparaitre dans certains cas une fatigue, des courbatures ou petites gênes qui dureront au plus quelques jours.

S'il le juge nécessaire, votre ostéopathe peut vous proposer un second rendez-vous pour faire le point avec vous un mois après la première séance.

  • Pour quel motif et quand venir consulter ?

L'ostéopathe, par son approche globale, peut aider à atténuer des troubles et symptômes touchant les systèmes suivants :

 

Les articulations et les muscles :

Lombalgies, dorsalgies, cervicalgies : torticolis, "coup du lapin", côte ou vertèbres bloquées, etc.

Entorse simple : cheville, genou, poignet, etc.

Certaines tendinopathies (en parallèle d'une prise en charge en kinésithérapie) : tennis-elbow, golf-elbow, périarthrite, etc.,

Traumatologie du sport,

Certaines perturbations de l’articulé dentaire.

 

Le système nerveux et vasculaire :

Céphalées, migraines et certaines formes de vertiges,

État d’hypernervosité, d’anxiété, de troubles du sommeil, de stress, de fatigue, d’irritabilité, etc.

Névralgies : cruralgies, sciatiques, névralgies cervico-brachiales, d’Arnold, ou intercostales.

 

Le système digestif et viscéral :

Troubles de la digestion : constipation/diarrhées  chroniques, ballonnements, brulures d’estomac, nausées, etc.

Troubles génitaux-urinaires : règles irrégulières et/ou douloureuses, douleurs lors des rapports sexuels, etc.

Troubles ORL : rhinite/sinusite chronique, asthme, acouphènes, otites à répétition.

 

Les séquelles de traumatisme :

Accidents de la voie publique,
Conséquences de chutes/chocs : coccyx, épaule, crâne, etc.
Travail post chirurgical après cicatrisation.

 

De nombreuses pathologies ne sont évidement pas du ressort de l'ostéopathie. Néanmoins, l'ostéopathe pourra accompagner la prise en charge médicale et aider à atténuer les symptômes ou les effets secondaires des traitements médicaux ou chirurgicaux.

Confier sa santé à un ostéopathe ne dispense pas de consulter un médecin.

 

  • À qui s'adresse l'ostéopathie, pour quels motifs de consultation ?

Par ses techniques, l'ostéopathe s'adapte à chacun en fonction de son âge et de sa morphologie. On peut donc consulter un ostéopathe à tout âge de la vie.

 

Les nourrissons :

- naissance prématurée,

- naissance par césarienne en urgence,

- naissance avec présentation par le siège (les fesses en premier),

- grossesse gémellaire,

- cordon ombilical enroulé autour du cou/de l'épaule/du pied,

- naissance difficile avec utilisation de forceps/spatules/ventouses,

- expulsion difficile qui a nécessité une forte pression sur l'abdomen maternel pour aider le bébé à descendre,

- plagiocéphalie pariéto-occipitale (crâne plat à l'arrière de la tête) présente dès la naissance ou qui apparait dans les semaines/mois suivant la naissance,

- rotation et/ou inclinaison de tête souvent du même côté (avec ou sans plagiocéphalie associée),

- torticolis congénital (en parallèle d'une prise en charge en kinésithérapie),

- échec de l'allaitement car mise au sein difficile (difficulté à ouvrir grand la bouche ou à téter),

- régurgitations, RGO (Reflux Gastro-Oesophagien),

- coliques (votre bébé se tortille pendant et après la tétée/le biberon, se cambre en arrière), constipation,

- otites et/ou rhinites à répétition, respiration bruyante,

- sommeil difficile, pleurs dès que vous mettez votre enfant sur le dos,

- signes de nervosité, d'hypertonicité,

- strabisme en permanence ou très régulièrement,

- bilan ostéopathique préventif suite à la naissance.

 

Les enfants :

- troubles du développement psychomoteur,

- scoliose, lordose, cyphose ou attitude scoliotique,

- maux de dos,

- maux de tête, vertiges,

- bilan suite à un traumatisme : choc/chute,

- bilan avant la pause d'un appareil dentaire et suivi pendant le traitement orthodontique,

- troubles digestifs: diarrhée, colique, constipation,

- affections ORL à répétition : otites, bronchites, etc.

- troubles du sommeil.

 

Les femmes enceintes :

Avant le grossesse...

Pour préparer le corps de la future maman à l'arrivée du foetus, pour s'assurer de la bonne mobilité du bassin et des structures environnantes afin que l'organisme puisse s'adapter au mieux aux changements qu'il va subir.

En cas de difficultés de conception, d'infertilité fonctionnelle, l'ostéopathie peut être une aide à envisager : une bonne mobilité du bassin (osseux, musculaire et ligamentaire) est primordiale pour une bonne fonction viscérale (utérus, trompes, ovaires,...).

Pendant la grossesse...

- Douleurs lombaires/dorsales, costales, coccygiennes, pubiennes,

- Sciatalgie, cruralgie,

- Digestion difficile, nausées, vomissements,

- Oppression thoracique,

- Insomnies,

- En préparation à l'accouchement : mobilité utérine, mobilité pelvienne, coordination entre le crâne et le bassin.

Après l’accouchement...
- Douleurs lombaires/dorsales, costales, coccygiennes, pubiennes,

- Douleur pendant les rapports sexuels,

- Maux de tête.

 

Les adolescents et adultes :

- scoliose, lordose, cyphose ou attitude scoliotique,

- maux de dos,

- névralgies,

- maux de tête, vertige,

- bilan avant pose d'un appareil dentaire / semelles orthopédiques,

- troubles digestifs : diarrhée, colites, constipation,

- troubles du sommeil.

  • Que signifie "DO" dans Ostéopathe DO ?

DO signifie « Diplômé en Ostéopathie ». Un ostéopathe DO a suivi une formation initiale complète jusqu'à l'obtention de son diplôme et a soutenu un mémoire de fin d'études. Un ostéopathe affichant la mention "Ostéopathe DO" sur sa plaque a le plus souvent une pratique exclusive de l'ostéopathie.

Marie-Astrid LAPEYRE

Le cabinet

51 rue du 4 septembre

92500 RUEIL-MALMAISON

Tel. 06 18 29 72 78

lapeyre.osteo@gmail.com

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Marie-Astrid LAPEYRE